Accueil  >  Animations > sélection printemps

Rubrique Coups de coeur BD

sélection printemps

Le 9 avril 2017 - Franck Lafosse

Bande dessinée
Public : lycée, LP, collège

Mills, Pat, Colquhoun, Joe. La Grande guerre de Charlie. Délirium, 2011. 150p. 21 €. ISBN : 978-2916207605.

Une oeuvre culte de la bande dessinée britannique des années 70-80 rééditée en 10 volumes par Délirium. Le jeune Charlie Boorne, 16 ans, jeune homme bon et naîf, se laisse séduire par les discours propagés par les recruteurs militaires. C’est ainsi qu’il va découvrir l’horreur de la bataille de la Somme en 1916, l’équivalent de Verdun pour les britanniques... et perdre rapidement son innocence. Pat Mills, scénariste fatigué de lire des récits glorifiant l’héroisme militaire, propose une vision particulièrement réaliste et documentée, renforcée par le talent de Joe Colquhoun à véhiculer les émotions des personnages. On aura rarement vu ou lu un récit de guerre d’une telle intensité et prenant littéralement au tripes. A ranger aux côté des Sentiers de la gloire de Kubrick dans sa description de l’absurdité de la guerre et de la totale inhumanité de certains officiers (surtout ceux de son propre camp).

Manga
Public : lycée, LP

Kobayashi, Takiji, Fujio, Go. Le Bateau-usine. Akata, 2016. 185p. 7,95 €. ISBN : 978-2369741503.

Une adaptation en manga d’un immense roman prolétarien de Takiji Kobayashi inspiré d’évènement réels. On suit un groupe de pêcheurs engagé sur un énorme bateau, véritable usine flottante dans laquelle ils sont exploités par un contre-maître tyrannique au service de sa compagnie. Les marins se retrouvent dans les eaux territoriales russes au nord d’Hokkaido où le risque de se faire torpiller est de plus très grand. La révolte va gronder au sein des pêcheurs mené par quelques leaders aux idées syndicalistes. On a ici une excellente représentation de ce Japon impérialiste et expansionniste de l’entre deux guerres, où l’humain n’a pas de place dans cette entreprise collective d’affirmation de la supériorité nippone quel qu’en soit le prix.

Bande dessinée
Public : collège, lycée, LP

Brüno, Nury. Atar Gull. Dargaud, 2011. 88p. 19,95 €. ISBN : 978-2205067460

La superbe histoire d’une terrible vengeance illustrée par l’auteur de Tyler Cross d’après le roman d’Eugene Sue. Atar Gull est le fier (il s’est juré de ne jamais pleurer) et imposant fils d’un roi d’une contrée africaine enlevé aux siens par des esclavagistes nantais puis par d’infâmes pirates mené par le capitaine Brulard. Ayant retrouvé son père condamné injustement à être pendu car devenu inutile au travail, Atar Gull va fomenter un plan terrible et radical pour perdre le colon et sa famille. Les deux auteurs restent très fidèles dans le ton et la description des personnages à la vision de Sue tout en apportant une touche de modernité et de mouvement à ce nécessaire récit contre l’esclavagisme.

par Franck Lafosse, professeur-documentaliste au collège Les Deux Rivières de Moulins-Engilbert (58)