search

Accueil > Animations > Coups de coeur BD > Sélection février 2017

Sélection février 2017

lundi 23 janvier 2017, par Franck Lafosse

Manga
public : lycée

Urasawa, Naoki. Billy Bat t.1. PIKA éditions, 2012. (208 p.) 8,05 €. ISBN : 978-2811606336.

L’auteur de Monster et 20th Century boys nous entraîne dans un nouveau thriller à couper le souffle. L’histoire débute par la présentation de Billy Bat un héros chauve-souris dans l’esprit strip des années 40. On se laisse piéger par une belle mise en abîme puisqu’il s’agit de planches dessinées par Kevin Yamagata, héros de cette histoire qui va rapidement le dépasser puisque son personnage va sortir de sa feuille pour s’adresser à lui et lui demander de sauver le monde (ni plus ni moins) qui est menacé par d’obscures forces... Après un départ aussi loufoque qu’audacieux la "machine" Urasawa se met en marche et le tentiomètre ne fait que monter, navigant entre les époques et ouvrant de nouvelles pistes dès que l’on s’approche de la réponse. Déjà un classique.

Bande dessinée
public : collège, lycée, LP

Sente, Yves, Juillard, André. Blake et Mortimer d’après Edgar P. Jacobs t.24 : Le Testament de William S. Editions Blake et Mortimer, 2016. (64 p.). 15,95 €. ISBN : 978-2870972427.

Une nouvelle enquête des fameux héros d’Edgar P. Jacobs qui délaisse le fantastique pour l’enquête policière dans l’esprit de L’affaire du collier, les sous-terrains venitiens remplaçant ceux de Paris. Si le dessin de Juilliard ne convaincra jamais totalement le fan intransigeant de la série originelle ("la vraie"), son compère scénariste joue avec malice la carte du mystère et du suspens, dans l’esprit très anglo-saxon d’Agatha Christie. Dans un jeu de Cluedo historique convoquant l’esprit du théâtre elisabethain, il retrace une partie de la vie du grand William Shakespeare tout en évoquant avec précision l’époque des 50’s (la dolce vita italienne, les Teddy boys qui traumatisent la haute bourgeoisie londonnienne).
Sans retrouver les sommets des albums de Jacobs, on appréciera toujours de retrouver nos deux héros en espérant rapidement une nouvelle aventure à paraître.

Manga
public : collège, LP, Lycée

Arakawa, Hiromu. Silver Spoon - la cuillère d’argent t.1. Kurokawa, 2013. (192 p.). 6,80 €. ISBN : 978-2351428344.

Suite a des soucis au sein de sa famille, Yugo Hachiken a décidé de changer d’air et a choisi de renoncer à des études générales pour s’éloigner le plus possible de la capitale. Il débute donc une nouvelle années scolaire dans un lycée professionnel en plein coeur d’Hokkaido, l’île du Nord. Pensant que son niveau scolaire va lui permettre de surclasser tous ses camarades, il va découvrir les exigences du monde agricole (levé à 5h, nettoyage des écuries, ramassage des oeufs...), de nouvelles disciplines à appréhender (agro-alimentation, élevage, biotechnologies...) qui vont lui permettre de mieux appréhender ses choix d’avenir. L’auteur de Full metal alchimist revendique sa filiation agricole et veut mettre en avant les mérites de cette orientation souvent méprisée et délaissée dans un pays comme le Japon qui mise tout sur l’industrie, le tertiaire et choisit souvent la voie de l’importation. Les préoccupations de ces élèves font écho à celles d’une partie de nos lycéens et collégiens bourguignons qui choisissent cette orientation (comme on le voit notamment dans un terroir comme le Morvan).

Manga
public : collège

Shinohara, Umiharu. Le Maître des livres, t.1. Komiku editions, 2014. (192p.). 8,50 €.
ISBN : 979-1091610629.

Mikoshiba, un bibliothècaire caractériel gère "la Rose trémière", une bibliothèque pour enfant située dans un coin reculée de Tokyo. Son talent pour cibler les lectures qui vont changer le quotidien de ses usagers (aussi bien grand que petit) en fait un personnage incontournable du quartier. C’est ainsi que par un vif besoin ou le plus grand des hasards, des personnages un peu perdus vont trouver le livre qui va changer leur vie et leur permettre de repartir de l’avant ou simplement combler un besoin d’évasion. Un chouette manga qui met à l’honneur la transmission, le bibliothècaire est ici un passeur passionné dans lequel on peut s’identifier (malgré une vision un peu idyllique). De même, le lecteur pourra s’intéresser aux nombreuses oeuvres de littérature jeunesse auwquelles il est pertinemment fait référence. A la fois divertissant et quelque peu utile...