Accueil  >  Animations > sélection rentrée 2016

Rubrique Coups de coeur BD

sélection rentrée 2016

Le 3 octobre 2016 - Franck Lafosse

Bande dessinée
Public : lycée

Savoia. Les Esclaves oubliés de Tromelin. Dupuis, 2015. Collection Air Libre. (120 p.). 20,50 €. ISBN : 978-2800150383.

Savoia évoque dans ce roman graphique, mêlant documentaire et mise en scène historique, un fait divers tragique oublié et remis en perspective grâce à une mission scientifique à laquelle l’auteur a pu participer. Invité à assister à des fouilles sur l’île de Tromelin (un caillou français perdu dans l’océan Indien entre les côtes du Mozambique, la Réunion et l’île Maurice), il va profiter de son séjour pour raconter le naufrage d’un navire négrier sur l’île et comment les esclaves, abandonnés par l’équipage ayant réussi à construire un radeau de fortune, vont (pas tous) survivre plusieurs années dans un espace large comme une cour de récréation à des milliers de km de toute civilisation (quelques-uns seront sauvés par l’équipage du capitaine Tomelin). Un très beau récit, dans lequel l’auteur nous fait parfaitement ressentir les sensations éprouvées à vivre sur cette île en s’immergeant dans le quotidien de ces naufragés et en alternant bien les scènes historiques puissantes et les moments de creux d’une mission scientifique isolée.

Bande dessinée
Public : collège, lycée, LP

Rey, Galic, Kris. Un Maillot pour l’Algérie. Dupuis. Aire Libre, 2016. Collection Air Libre. (136 p.). 24 €. ISBN : 978-2800163413

En 1958, à la veille de la coupe du monde de football en Suède, de laquelle un brillante équipe de France emmenée par Fontaine et Kopa finira troisième, douze joueurs professionnels du championnat de France, dont les vedettes et internationnaux Mekkloufi et Zitouni sélectionnés pour le mondial, quittent clandestinement la France pour aller créer sous l’égide du FLN la première sélection algérienne. Grâce à l’appui et au souvenir de mekhloufi, les auteurs ont brillamment retracé les aventures ayant menés l’ancenne vedette stéphanoise et ses compatriotes dans une succession de tournées au Maghreb, en Europe de l’Est et autres pays acceptant de reconnaître l’autonomie du peuple algérien. Un récit mené tambour battant et une bonne bouffée d’oxygène grâce à un ton résolumment progressite et optimiste.

Bande dessinée
Public : collège, lycée, LP.

Sorel, Guillaume. Le Horla, d’après Guy de Maupassant. Rue de Sèvres, 2014. (64 p.). 15 €. ISBN : 978-2369810117 .

Le narrateur mène une vie paisible dans son domaine des bords de Seine lorsque des évènements étranges se mettent à agiter son quotidien. Il sent un présence autour de lui, l’eau de sa carafe disparait la nuit, quelqu’un écrit à son bureau. Ce mystérieux invité que le narrateur va nommer le Horla va de plus en plus oppresser notre héros, dévorer son énergie, prendre possession de lui, transformant son quotidien en angoisse perpétuelle... De la fameuse nouvelle de Maupassant, Sorel tire une brillante adaptation, proposant une magnifique représentation de la fin du XIXème siècle au travers de véritables aquarelles et de couleurs inspirées des impressionnistes. Un bel ouvrage qui complète bien l’étude du texte original.

par Franck Lafosse, professeur-documentaliste au collège Les Deux Rivières de Moulins-Engilbert (58)