Accueil  >  Métier et formation > Traam 2011-2012

Rubrique TrAam

Traam 2011-2012

Le 29 septembre 2013 - Johann Jambu

Projet TRAAM (Travaux académiques mutualisés) 2011-2012 : Permettre aux élèves de construire leur démarche de veille numérique.

Remarques générales

Le fait de bénéficier du cadre national des TraAM avec des échéances a fortement incité à produire des scénarios pédagogiques pour notre propre site académique et pour alimenter les Edu’bases.

Cette participation aux TraAM a un effet « vitrine » pour la « discipline » documentation sur le plan académique et permet de mettre en valeur nos productions.

Les professeurs documentalistes impliqués dans le projet ont insisté auprès des élèves sur le fait que l’important c’était l’apprentissage d’une démarche de veille numérique et pas seulement une prise en main d’outils de veille dont on ne connaît pas la pérennité. Il y a parfois un côté gadget qui relègue au second plan les apprentissages info-documentaires qui sont notre préoccupation première.

Avec un tel thème de travail, la différence entre les travaux menés au collège et au lycée a été criante : La notion de veille est difficile à maîtriser par les élèves de collège qui n’en voient pas nécessairement l’utilité. Ils n’ont pas la maturité cognitive suffisante pour saisir les enjeux conceptuels sous-jacents.

Il est important de partir des besoins des élèves et que ces derniers fassent preuve d’initiative.

Bien qu’ils soient jeunes, ils sont parfois peu enclins à utiliser des nouveaux outils numériques, outils qui les obligent à s’interroger sur leurs pratiques et qui mettent cruellement en exergue leur manque de méthode et de rigueur. Il est donc important de pouvoir disposer de temps et d’étaler le projet sur une longue période afin de montrer l’intérêt de la veille à long terme aux élèves.

Les outils de veille ont plus été vus par les élèves comme des outils de partage et de publication que comme des outils de collecte d’informations. Certains élèves ont réinvesti le travail réalisé lors des séances TraAM pour d’autres activités scolaires (la création d’un Pearltrees pour les révisions du DNB) ou extra-scolaires.

Ce projet a aussi su apporter un éclairage nouveau sur les compétences professionnelles du professeur documentaliste au sein de son établissement.

Les projets

Emilie Machin (@hesperie1) Lycée des métiers de la céramique Henri Moisand 21110 LONGCHAMP

Projet  : Définir et mettre en place une stratégie de veille, avec une classe de Terminale BMA (Brevet des Métiers d’Arts) tournage, afin de rester informé sur les métiers et les formations liés au domaine de la céramique.
Échange avec Patricia Lhivert du LP de Sorgues (Académie d’Aix-Marseille)

3 combinaisons d’outils de veille utilisées :

Google Reader + Twitter + Pearltrees
Searcheeze
Organiser une veille informationnelle en utilisant Searcheeze
Feedly + TumblR
Définir une stratégie de veille informationnelle en utilisant Feedly

+ Test d’autres outils avec les élèves : Scoop.it, Paper.li, Otograff, Kulisha, Pinterest.

Bilan et commentaires : Le projet a eu du mal à démarrer (manque d’intérêt de l’équipe pédagogique pour la démarche de veille en Lycée Professionnel) Projet très abouti même si les élèves du lycée sont, de manière générale, plutôt réfractaires aux nouvelles technologies. Mais ils ont trouvé beaucoup d’intérêt au fil des séances et se sont finalement beaucoup amusés à tester une multitude d’outils de veille, avec leur surenchère au niveau des gadgets. Même les outils en anglais ne les arrêtent pas, les outils étant très intuitifs. Leurs outils préférés : Twitter et Prezi qu’ils vont utiliser pour présenter leurs projets.

Réaliser une veille professionnelle (présentation Prezi)

Émilie Machin (alias @hesperie1) est très active sur Twitter et a créé des liens #TRAAMDOC avec les collègues de Nice, Rouen (qui ne sont pas dans le TraAM) et Toulouse.


Sylvette Charvin (@scharvin) Collège Bois des Dames 71330 SAINT GERMAIN DU BOIS

Projet  : Apprendre aux élèves de 3ème (option Découverte Professionnelle) à développer une démarche de veille en lien avec le travail réalisé en DP3 et leur projet personnel d’orientation
Échange avec Marina Vera-Perez du Collège Charles Doche de Pernes-les-Fontaines (Académie d’Aix-Marseille)

Outil de veille utilisé : Pearltrees

Remarque  : Nécessité d’établir une autorisation parentale pour utiliser Pearltrees avec des élèves mineurs (Cf. CGU, en date du 22/04/2010 : « You must be over 18 or possess legal parental or guardian consent [...] », dernière consultation le 18/05/2012)

Bilan et commentaires liés au projet : 3 séances d’une heure. Productions des élèves contrastées Certains ont pris le temps de réfléchir à l’organisation de leurs perles et à leurs intitulés. Quelques-uns se sont approprié l’outil, après les séances, pour sélectionner des ressources en lien avec le DNB. Réflexion des élèves sur le choix de leur pseudo et l’intérêt ou non de lier leur Peartrees à leurs comptes Facebook ou Twitter. Prise en main relativement aisée. Élèves séduits par la présentation graphique. Nécessité d’expliquer le projet aux parents et de disposer d’une autorisation parentale. Notion de veille difficile à maîtriser par les élèves qui n’en voient pas nécessairement l’utilité.

Veille numérique en orientation


Charlotte Jacquier (@cgimelet) Lycée Carnot 21000 DIJON

Projet  : Création d’un portail avec I-google avec des terminales sur les ressources mises à leur disposition pour leurs révisions pour le bac.
Échange avec Thierry Adnot du Lycée de Joinville (Académie de Reims)

Outil de veille utilisé : i-google

Bilan et commentaires liés au projet : Travail mené avec un classe de première, en AP. Beaucoup d’intérêt pour la notion de veille de la part des élèves. Choix de l’outil serait peut-être à revoir. Projet finalement limité à l’histoire-géographie et au français. Possibilité de reconduire le projet l’année prochaine avec l’aide personnalisé en terminale.

Veiller pour ne pas réviser la veille


Sophie Gronfier (@sofydoc) Lycée Anna Judic 21140 SEMUR-EN-AUXOIS

Projet (Partenariat Documentation/Économie-gestion) : Apprendre aux élèves de BTS Assistant de Gestion PME-PMI à élaborer et mettre en place une stratégie de veille numérique en adéquation avec leur projet de travail / d’orientation (avec Netvibes) Construction avec les élèves d’un Pearltrees sur l’e-réputation des entreprises
Échange avec Fabienne Rondet du Lycée du Parc Impérial de Nice

Outils de veille utilisés : Netvibes + Pearltrees

Bilan et commentaires : Projet qui présente l’intérêt de pouvoir être conjointement publié sur les sites des Professeurs d’éco-gestion et des profs-doc. La partie documentation est axée sur le contenu du programme d’éco-gestion sur la veille informationnelle et tous les exercices d’application qui concernent la démarche de recherche documentaire. Notions abordées dans ce programme : - l’analyse du besoin d’information / les sources d’informations d’une entreprise / les outils de recherche sur Internet : moteurs, métamoteurs, annuaires / la méthodologie de recherche (recherche avancée - opérateurs booléens imposés par le programme !) / l’évaluation de l’information (pertinence et fiabilité) / la diffusion de l’information pertinente). Ce cours condense de nombreuses notions et compétences documentaires que les professeurs essayent de travailler par l’intermédiaire d’exercices d’application toujours contextualisés au domaine de l’entreprise.
Publication  : Projet publié sur le site académique des professeurs d’éco-gestion ainsi que dans les Edu’bases éco-gestion

portail Netvibes

Utiliser un arbre à perles comme outil de curation de contenu et de travail collaboratif pour préparer l’étude de gestion (STMG)
http://economie-gestion.ac-dijon.fr/spip.php?article129


Johann Jambu (@johvalz) Collège Jean-Philippe Rameau 21000 DIJON

Projet  : La presse en ligne. Quelles informations pour les adolescents ? Travail avec des 4e et 3e, pendant la Semaine de la presse surtout.

Échange avec Magali Lesince du Collège André Maurois de Limoges

Outil de veille utilisé : Pearltrees

Bilan et commentaires : Les élèves ont bien pris possession de Pearltrees, mais pour ce qui est du concept de veille, cela semble plus....délicat.

Mettre en place une veille d’actualités avec Pearltrees


Alexis Pelte (@apelte) Collège "Les Chênes Rouges" 71370 SAINT GERMAIN DU PLAIN

Projet  : Créer et organiser sa veille personnelle en Histoire des Arts en 3ème
Échange avec une équipe de l’académie de Bordeaux : Myriam LACROUTS du Collège de Lynxe (40) - Corinne GUESNET du Collège F. Miterrand de Soustons (40) - Sylvie PAUL du Collège Aturri de Saint Pierre d’Irrube (64) - Geneviève PASTOR du Collège Marracq de Bayonne (64)

Outils de veille utilisés : Google Alerts (pour collecter l’information) + Twitter (pour diffuser le résultat de sa veille)

Bilan et commentaires : Projet mené avec des élèves volontaires, hors temps scolaire (tous les lundis de 13h à 14h) en partenariat avec une professeur d’Histoire-Géo, ce qui laissait vraiment le temps de mettre en place le système de veille et de préparer sereinement l’épreuve d’HDA.

Étapes du projet
Accompagner les élèves dans :

  • Le choix d’un thème parmi les 6 proposés par les professeurs de l’établissement
  • La définition d’un sujet, d’une problématique en fonction du thème choisi
  • Le choix de ses 5 œuvres ayant un lien entre elles et illustrant la problématique.
  • Le développement d’une démarche de recherche documentaire autour de ces œuvres
  • La conception d’un système de veille informationnelle autour des œuvres choisies et des artistes associés (formulation de mots-clés pour paramétrer des Alertes de Google)
  • La mutualisation du résultat de sa veille avec Twitter.
  • Élaboration d’un portail HDA à destination des élèves avec Kompozer

Il a été difficile pour les élèves de comprendre l’intérêt de mettre en place un système de veille et surtout de partager le fruit de ses recherches.

Créer et organiser sa veille personnelle en Histoire des Arts en 3e

Bilan de l’échange inter-académique

L’échange inter-académique n’a, semble-t-il, pas été très fructueux, malgré le souci de constituer des binômes ayant un thème de travail commun et un établissement d’exercice de même type. Les échanges inter-académiques ont été difficiles à mettre en œuvre :

Le calendrier a été jugé trop court par les membres de l’équipe académique qui ont eu des difficultés à construire leurs séances de manière approfondie et à exploiter celle de leur binôme.
Les échanges se sont essentiellement limités à un regard critique sur les travaux proposés par le binôme.
Malgré tout, de fructueux échanges professionnels se sont concrétisés bien au delà du projet TraAM sur le réseau social Twitter.