search

Accueil > Pédagogie > Maîtrise de l’information > B2I : rôle et place du professeur documentaliste : travaux du groupe in situ (...)

B2I : rôle et place du professeur documentaliste : travaux du groupe in situ 71-Sud 2007-1008

mardi 15 octobre 2013, par Odile Cognard

A la rentrée 2007, à la première séance du groupe in situ, le sujet s’est imposé instantanément et à l’unanimité, nous avons donc décidé de travailler sur le B2i.

NDLR : Depuis ces travaux (2007-2008), le B2I a subi des évolutions.(cf. références ci-dessous.). Néanmoins les réflexions du groupe in situ gardent toute leur valeur.
Mise en œuvre du B2i lycée à compter de la rentrée 2013 ( Publication au BO n° 31 du 29 août 2013)
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=73268
En annexe la feuille de position du B2i lycée.
Rénovation du référentiel B2i collège, décembre 2011
http://eduscol.education.fr/numerique/textes/reglementaires/competences/b2i/college

En effet, en cette période de transition au cours de laquelle le B2i était, dans un premier temps, rendu obligatoire pour l’obtention du Brevet des collèges (session 2008), dans un deuxième temps, du Baccalauréat (session 2010), il nous semblait indispensable de nous pencher sérieusement sur ce sujet ! Par ailleurs, les collègues de collège ressentaient le besoin d’une pause réflexive sur les principes et modalités de fonctionnement mis en place depuis quelques années dans leur établissement, tandis que les collègues de lycée, quelque peu désemparées - en effet, depuis son instauration en 2000, peu de lycées se sont véritablement lancés dans l’aventure B2i - espéraient tirer profit de l’expérience de ces dernières pour impulser un nouvel élan au sein des équipes pédagogiques.

Rappelons tout d’abord que le professeur documentaliste n’est pas entièrement responsable du B2i : Tous les enseignants ont vocation à valider les items constitutifs des compétences qui figurent dans les feuilles de position du B2I (B.O. n°42 du 16 novembre 2006). Cependant, par son statut et ses compétences, il peut favoriser le travail en collaboration.
Le professeur documentaliste n’est pas un technicien et n’est pas obligatoirement responsable du réseau.

Le professeur documentaliste paraît particulièrement compétent pour assurer la formation relative à quelques notions des domaines 2 et 4. Il peut par conséquent élaborer des séances info-documentaires qui intègrent les différents items correspondants, en veillant toujours à travailler en partenariat avec les enseignants. En effet, il faut éviter de proposer une « séance B2i » sans apports disciplinaires, le but n’étant pas de former des techniciens, mais des usagers éclairés : Il appartient à l’école de faire acquérir, par chaque élève, les compétences lui permettant d’utiliser de façon réfléchie et efficace ces technologies et de contribuer à former ainsi des citoyens autonomes, responsables, doués d’esprit critique (B.O. n°42 du 16 novembre 2006). évitons la dérive techniciste !

Le professeur documentaliste s’attachera à promouvoir la formation (et non la seule validation) des élèves. La formation doit être formalisée, organisée, cadrée, transdisciplinaire et faire l’objet d’évaluations régulières. Il serait intéressant d’élaborer un outil (logiciel, tableau ou planning) permettant de faire le point sur la formation par classe et par discipline et d’afficher les résultats en salle des professeurs.

Le professeur documentaliste peut par ailleurs (il ne s’agit pas d’une obligation, il peut y avoir des enseignants compétents et volontaires) favoriser l’organisation du B2i en créant par exemple des fiches-outils : normes bibliographiques (compétence 4.4), document sur le droit d’auteur et le droit à l’image (compétence 2.3), normes typographiques, fiche d’utilisation de Gibii.

Il peut également proposer au personnel de la communauté éducative une formation pour découvrir les outils disponibles dans l’établissement : BCDI, le site de l’établissement, les encyclopédies numériques, le matériel (scanner, appareil-photo et caméra numériques, logiciels...). évidemment, cela prend un peu de temps, mais il est important encore une fois de rassurer les collègues et d’impulser une dynamique de travail avec une équipe formée et motivée. Cela dit, chacun d’entre nous peut acquérir les compétences professionnelles nécessaires pour former les élèves en travaillant sur le niveau « enseignant » du C2i.

En outre, le professeur documentaliste peut en quelque sorte instaurer des habitudes info-documentaires, afin que chacun ait les réflexes par exemple d’exiger une bibliographie pour un exposé ou une légende pour une photo utilisée, d’évaluer le travail de recherche documentaire au même titre que la production finale. En résumé, il faut essayer de créer un contexte dans lequel les compétences du B2i s’inscrivent naturellement... Pour ce faire, il importe de rappeler quelques règles indispensables dans une petite fiche distribuée à la rentrée (cf. Annexe 4 : Les incontournables), sur le site de l’établissement ou dans le règlement du CDI. On peut également imaginer une fiche de liaison entre le professeur documentaliste et les enseignants pour préparer une séance au CDI ou simplement un travail de recherche documentaire en autonomie, tel que nous le proposons en Annexe 5.
Télécharger la fiche de liaison professeur de discipline/professeur-documentaliste.
file_download Fiche de liaison

En définitive, il est indispensable que le professeur documentaliste soit associé à l’organisation globale du B2i et, en particulier, au groupe de pilotage.

Former efficacement les élèves du collège aux compétences du domaine 4 du B2i (s’informer se documenter)

Les compétences seront travaillées de la 6ème à la 3ème, la validation se ferait à partir de la 4ème.

  • Le principe : une recherche par élève et par année de scolarité au collège
  • Harmoniser les divers projets pour établir un calendrier sur l’année (pour que les projets n’aient pas lieu tous en même temps).

Télécharger le tableau des compétences du domaine 4 au format pdf
file_download Compétences du domaine 4

Le B2i au lycée : Quelles notions ? Quelle formation ? Quelle évaluation ?

Propositions d’activités pour former les élèves dans les domaines de compétences du professeur documentaliste. Ces travaux sont à conduire dans un contexte disciplinaire et par conséquent en collaboration avec les professeurs de disciplines.

Télécharger ces propositions au format pdf
file_download Le B2i au lycée : Quelles notions ? Quelle formation ? Quelle évaluation ?

Annexes

- Annexe 1 Exemple de Charte Informatique et Internet du lycée (format odt)
file_download Exemple de Charte Informatique et Internet

- Annexe 2 Évaluation compétence 2.1 (lycée) (format odt)
file_download B2i (compétence 2.1 - Lycée) : Evaluation

- Annexe 3 Fiche évaluation compétences du domaine 4 (lycée) (format odt)
file_download B2i (compétences 4.2/2.2/2.3/2.5/2.6 - Lycée) : Évaluation

- Annexe 4 Les incontournables (pour les enseignants (format odt)
file_download Les "incontournables"

- Annexe 5 Fiche de liaison professeur de discipline/professeur-documentaliste (format odt)
file_download Fiche de liaison

- Annexe 6 Des ressources pour le B2I (format odt)
file_download Outils et ressources pour le B2I