Accueil  >  Politique documentaire > Les ressources numériques : faire son choix

Rubrique Politique d'acquisition

Les ressources numériques : faire son choix

Le 30 octobre 2013 - Agnes Prevelle

Un an après le plan DUNE (Développement des usages du numérique à l’école), l’heure est au bilan. Comment choisir des ressources numériques dans le foisonnement de l’offre ? Ces ressources pourront-elles être exploitées par les élèves ?

A la rentrée 2012, le Ministère de l’Education nationale proposait aux établissements des chèques ressources numériques. Aujourd’hui, quelles stratégies adopter sur les ressources numériques ? Si le fait de réserver une partie du budget à de telles ressources est acquis, leur coût est bien souvent dissuasif. Tour d’horizon des questions à se poser... et quelques réponses aussi !

Des ressources numériques, pour quoi faire ?

La question peut encore se poser : quels usages prévoir à partir des ressources numériques que nous allons sélectionner ? A cette question, la lecture du Guide TICE pour le professeur documentaliste [1] apporte quelques éléments de réponses.

En effet, si l’on parle fréquemment d’une génération digital « natives », force est de constater que l’usage des outils numériques reste pour beaucoup d’élèves très superficiel. Après avoir rappelé l’importance de l’utilisation d’outils numériques par les élèves à l’école, les auteurs proposent de réfléchir à l’accès offert aux ressources issues d’Internet dans l’établissement.
Mais quelles ressources choisir ? Les auteurs proposent une typologie des outils numériques intéressante pour effectuer ses choix :

  • > Les outils créés pour l’enseignement, « les exerciseurs ». Ils permettent à l’élève de travailler les compétences disciplinaires dans un cadre plus motivant, et en autonomie.
  • > Les sitographies, qui peuvent être réalisées en partenariat avec les élèves
  • > Les réseaux sociaux

On peut ajouter à cette typologie :

  • > Les jeux sérieux (serious games) qui permettent de réinvestir des compétences disciplinaires ou transversales au moyen de jeux vidéos. On peut citer à cet effet le très complet site Curiosphère.tv qui propose tout un panel de jeux interactifs, allant de la construction d’une cité romaine à la mise en perspective de l’esprit d’équipe dans un jeu sportif.

L’interopérabilité, une exigence absolue

Une ressource numérique doit d’abord permettre un accès aisé aux informations. Une ressource qui nécessiterait un nouveau mot de passe à retenir pour les élèves doit être d’emblée écartée. Certaines ressources peuvent être intégrées à un espace numérique de travail (on peut d’ailleurs les sélectionner en fonction de ce critère dans le catalogue chèque ressources du plan numérique).
D’autres sont intégrables au portail documentaire Esidoc :

  • > Lesite.tv
  • > Encyclopaedia Universalis et Encyclopaedia Universalis Junior
  • > Europresse
  • > Les dictionnaires Le Robert
  • > Edumédia
  • > Vodeclic
  • > Actuel CIDJ (orientation)
  • > GPO en ligne (ressource pour l’orientation)

Pour les sites web gratuits, il faut également veiller à exclure ceux qui nécessitent une inscription préalable : elle ne manquera pas de décourager l’élève de poursuivre son exploration.
Se pose enfin la question technique, mais essentielle des logiciels nécessaires à l’usage d’une ressource numérique. La plupart d’entre elles font appel à la technologie Flash. Le navigateur doit donc intégrer Flash Player. Il faut s’assurer que ce plug-in fonctionne sur l’ensemble des postes de l’établissement (ou au moins sur ceux du CDI), et qu’il est à jour.

Des ressources numériques, à quel prix ?

Des ressources gratuites, de qualité
Il faut rappeler que de très nombreuses ressources numériques sont gratuites. Il suffit de les trouver et de s’assurer de leur qualité ! Le Guide TICE pour le professeur-documentaliste en répertorie un certain nombre. On peut également faire appel au travail de Lyne Fichet qui a recensé sur des Symbaloo de très nombreuses ressources gratuites et de qualité. Enfin, et surtout, le portail Educasources doit être l’outil de référence pour le recensement des ressources pertinentes.

Ressources payantes
Parmi les ressources payantes, de très nombreuses sont regroupées dans les offres des bouquets KNé (Kiosque numérique de l’éducation) et CNS (Canal numérique des savoirs). Le prix est souvent fixé en fonction de la taille de l’établissement, et s’entend, dans la majorité des cas, par année civile. On y trouve des ressources telles que :

  • > Usuels (dictionnaires et encyclopédies)
  • > Manuels numériques (prix à l’élève ou par enseignant, à l’année ou sur 4 ans)
  • > Bases de données médias
  • > Aide à la scolarité, remédiation
  • > Ressources disciplinaires

Au vu de leur coût pour l’établissement, ces ressources doivent être sélectionnées en associant l’ensemble de l’équipe pédagogique, avec des critères établis à l’avance, et pour répondre à des besoins identifiés.

Comment mettre à disposition les ressources numériques ?

Une fois le choix des ressources effectué, il faut réfléchir à leur mise à disposition. Pour qu’un maximum d’usagers y ait accès, quel sera l’endroit le plus approprié : dans la base de données documentaire, sur le portail documentaire, sur l’espace numérique de travail, sur un outil dédié (Netvibes, Symbaloo ? Pearltrees...) ? Cette question est centrale, car l’accès doit être le plus rapide et le plus efficace possible. Attention donc à ne pas multiplier les points d’accès, mais peut-être favoriser celui auquel les usagers sont habitués.